Articles

Affichage des articles associés au libellé Effondrement

St-Martin: l'avant-goût de l'Effondrement

Image
St-Martin: l'avant-goût de l'Effondrement


Saint-Martin (en anglaisSaint Martin, en néerlandaisSint Maarten) est une île du nord-est des Antilles située à 250 km au nord de la Guadeloupe et 240 km à l'est de Porto Rico. D'une superficie de 93 km2, elle compte 75 000 habitants. Elle est partagée entre deux États par une frontière de 10 km séparant :
La partie française située au nord de l'île, est une collectivité d'outre-mer depuis 2007, auparavant elle faisait partie du département de la Guadeloupe. Elle compte 35 107 habitants en 20141.La partie néerlandaise située au sud de l'île, est un État autonome du royaume des Pays-Bas depuis le 10octobre2010, auparavant elle faisait partie des Antilles néerlandaises.  Source: Wikipedia
St-Martin, Communauté Outre Mer française depuis 2007, a été frappée de plein fouet par l'ouragan Irma. Et c'est la catastrophe.
Après le passage de l'ouragan, 97% des structures ont été rasées ou rendues inutilisables. M…

Le survivaliste face à la Révolution Culturelle Occidentale

Image
Le survivaliste face à la Révolution Culturelle Occidentale



Bien peu de gens s'intéressent à l'Histoire, bien peu aussi à la politique internationale, bien peu à la diffusion des idéologies. Extrêmement rares sont ceux qui s'intéressent à ces trois domaines et les traitent en relation les uns avec les autres.
Votre serviteur fait partie de la dernière catégorie. Je ne suis pas, ne prétends pas, ne réclame pas être un expert. Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que je suis un Jack of all trades, bon en de multiples domaines et n'excellant en rien.
Or il se trouve que j'observe une réelle tendance depuis bien des années, tendance qui s'est transformée en discours puis en actions, consistant à opérer dans la population un changement radical de valeurs, qu'on appelle aussi une inversion.
C'est ce qu'on appelle une Révolution Culturelle. 
Il y en a eu plusieurs dans le monde mais la plus connue est celle de Mao à la fin des années 1960.
Notez bi…

Mythe survivaliste: le troc, un truc très truculent...

Image
Mythe survivaliste: le troc, un truc très truculent...



Malgré un titre très superficiel, le sujet est sérieux, complexe et tout en précision. Si vous n'aimez pas la technicité et la nuance, passez outre car elles sont indispensables à la compréhension de cette idée du troc et ce billet en regorge, désolé.
Le troc, je l'ai déjà abordé à plusieurs reprises dont ici. Je veux maintenant développer le sujet en étendue et en profondeur.
Quelques affirmations — et vérités à exploser — ensuite la démonstration :

1) Le troc n'est pas l'état naturel des échanges en l'absence de monnaie;

2) Le troc ne remplace pas la monnaie;

3) Le troc ne précède pas la monnaie;

4) Le troc ne succède pas à la monnaie qui disparait.

 « Depuis les années 40, notamment grâce à Karl Polanyi il est expliqué que la relation entre le troc et la monnaie n'est pas celle d'une succession. Au contraire, il est montré que toute société est nécessairement monétaire dans la mesure où les échange…

La chevalerie et le survivaliste

Image
La chevalerie et le survivaliste





Armures, épée, lance, écu, panache. Voilà à quoi fait penser la chevalerie. Combien d'entre vous savent comment cette classe s'est développée? Et surtout: quelle était sa fonction première?
La chevalerie est née au bas Moyen-Âge, après la chute (l'Effondrement) de l'Empire Romain. Le pouvoir central et ses légions de soldats en armes n'étaient désormais plus. Que se passe-t-il lorsque des institutions tombent? 
C'est très simple: l'espace qu'elles occupaient se remplit avec l'équivalent, parfois avec un pouvoir aussi grand qu'avant mais différemment exercé ou institutionnalisé, parfois avec une multitude de petits pouvoirs mais qui cumulés, occupent peu ou prou le même espace géographique, voire mental.
C'est donc ce qu'il s'est produit quand Rome est tombée. Il n'y avait plus de pouvoir central fort? L'Europe et le Proche-Orient se sont donc retrouvés avec une multitude de petits pouvoirs lo…

Entretien survivaliste avec Daniel Conversano

Image
Entretien survivaliste avec Daniel Conversano
Cette semaine je rencontre un homme qui n'a rien à voir avec le survivalisme, du moins de prime abord. Il s'agit d'un français du nom de Daniel Conversano, jeune trentaine, patriote et animateur de Vive l'Europe.
Daniel a un discours qui risque peu d'être répercuté dans les médias. Il n'est pas survivaliste mais il œuvre néanmoins à la survie: celle de son peuple, de sa civilisation et de sa race, mis à mal par le progressisme et les politiques qui détruisent les pays occidentaux de l'intérieur. Conséquemment, si vous êtes de la génération "flocon de neige" et donc facilement offensé par des propos que vous ne tolérez jamais s'ils ne sont pas de votre univers mental, ne regardez pas cet entretien. Si au contraire vous ne voulez que du véridique, cet entretien est pour vous.
Vous désirez découvrir davantage mon invité? Voici des liens vers ses activités:
Chaîne Vive l'Europe (Youtube) Chaîne Dan…

Point de vue survivaliste sur la Dette

Image
Point de vue survivaliste sur la Dette

La Dette constitue une des menaces qui peuvent entraîner un effondrement.
L'économie la plus puissante de la planète, celle des USA, sera probablement la dernière à tomber mais celle qui nous précipitera dans un Effondrement économique dont on ne pourra pas se sortir, à cause notamment des autres Murs que nous allons percuter — notamment le Mur Alimentaire et le Mur Énergétique (pétrolier).
Malheureusement, il n'y aura pas moyen de l'éviter. Voyez pourquoi.


Point de vue survivaliste sur la Dettepar vicsurvivaliste

Entretien avec Le Vieux Broussard, Joël Deplanque

Image
Entretien avec Le Vieux Broussard, Joël Deplanque


Cette semaine je nous offre à tous du bonbon: un entretien avec Joël Deplanque dit « Le Vieux Broussard », un Français né en 1950 qui en 1984 a quitté la France Continentale pour le petit paradis qu'était alors la Guyane Française.

Il y a passé 20 ans, période pendant laquelle ce paradis s'est transformé en enfer par l'effet d'une part d'un afflux de "réfugiés"  fuyant un conflit entre narcotrafiquants au Suriname voisin, d'autre part la reprise de l'orpaillage, dont une grande partie est illégale. Cette activité a attiré une autre forme de clandestins organisés, d'origine brésilienne cette fois, dont la présence importante dans les forêts guyanaises a créé des zones de non-droit, au vu et au su de l'Administration qui s'accommode de la situation en l'ignorant.


D'un pays sans grande criminalité, de cordialité, de confiance envers son prochain, où on quittait sa maison le matin…